Parc Naturel Régional des Monts d'Ardèche

Sites sédimentaires

Retour à la liste

Grottes de la Jaubernie

Grottes de la Jaubernie

Dalles de calcaire gréseux et conglomératique du Domérien (environ -190 millions d'années), formées en milieu deltaïque sous marin pendant le Jurassique inférieur. Sur la face ouest de l'affleurement plusieurs cavités existent. Ces grottes naturelles ont été par la suite aménagées en habitations fortifiées semi-troglodytiques.

Pendant le Jurassique inférieur (Lias), l'Ardèche est submergée par la mer. Dans le secteur de Coux, au Domérien supérieur, l'environnement est deltaïque sous-marin : des débris s'accumulent et se sédimentent pour former des strates de calcaires gréseux et des bancs de conglomérats à galets de quartz provenant du socle cristallin proche.

Présence de quelques rostres de bélemnites (parties de mollusques ayant vécus à cette époque) sur la partie supérieure de la dalle, orientés selon le sens majeur des courants sous-marins. Une faille proche a permis la circulation de fluides contenant de la baryte (variété de minéraux) qui s'est substituée à la calcite sous forme de barytine par le phénomène d'épigénisation (remplacement d'un corps chimique par un autre sans pour autant perdre l'aspect initial de la matière) jusqu'à mi-pente. De nombreuses lacunes stratigraphiques dans ces dépôts sédimentaires semblent attester de phénomènes de transgression et régression successives (présence alternée de la mer). Les strates sont empilées sur une quinzaine de mètres d'épaisseur. La partie inférieure est constituée essentiellement de conglomérats, et la partie supérieure est formée de calcaire gréseux plus fin qui a été exploité pour la fabrication de meules.

Durant le Quaternaire, la circulation de fluides dans des fissures affectant la dalle de grès a créé les cavités par dissolution du ciment calcitique, formant des amas de sables grossiers éliminés par ces mêmes fluides.

Facile

230 m

5 km

Le site de la Jaubernie présente un ancien habitat troglodytique fortifié dans la paroi sous les dalles de grès. Le grès utilisé pour ces constructions n'est pas extrait in-situ, il provient d'affleurement du Trias, au Nord du site. En effet, plus fin, ce grès était considéré comme un matériau de construction plus noble. Ces grottes ont été utilisées par les Huguenots lors des guerres de religion. Le sommet de la dalle au dessus des grottes était également un site d'extraction de meules, la plupart monolithes dont de nombreuses traces sont visibles (plus de 220 empreintes ont été repérées).

Calculer votre itinéraire

Actualités

Web série : Des montagnes à partager

Web série : Des montagnes à partager

Destinations exceptionnelles, les Parcs naturels régionaux d’Auvergne Rhône-Alpes sensibilisent les pratiquants de loisirs de pleine nature au...

BILAN D'ACTIVITÉS 2017

BILAN D'ACTIVITÉS 2017

Ce bilan d’activités doit permettre aux élus et tout particulièrement aux délégués de rendre compte des actions menées en 2017. Au-delà...

12ème conférence européenne des Géoparks

12ème conférence européenne des Géoparks

Le Parc des Monts d'Ardèche était présent à la 12ème conférence européenne des Géoparks qui se déroulait du 4 au 6 septembre en Italie.

Voir toutes les actualités

Le Parc en images



Voir la photothèque